580578 367533273282731 1403070518 n

L’annonce de la grossesse peut devenir un motive de séparation ou de divorce

En effet, femme enceinte et seule  est à 45% notre accompagnement. Il me ressemble nécessaire  d’informer  d’une urgence périnatale qui peut être confondu ou mélanger entre un pouvoir féminin et une paternité imposée.

Alors que le nombre des naissances a diminué : les taux de natalité des pays occidentaux ont chuté dès leur accession à la contraception. En outre, l’âge moyen de la première maternité est statistiquement chaque année plus tardif.

En France, il se situe actuellement autour de vingt-huit ans. Enfin, la plupart des jeunes femmes ne font plus l’expérience pénible de l’avortement. Ce traumatisme faisait partie des rites initiatiques maternels du passé ; il peut être évité. Grâce à l’habitude quotidienne de la contraception dès leur âge le plus tendre, elles connaissent au contraire une longue période d’infertilité volontaire.

225 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France en 2010. 827 000 c’est le nombre des naissances en 2011 alors que le 55.8% correspond aux enfants nés hors mariage dont le 7% serons non reconnu par leur père 700 accouchement sous X. En 2004 le nombre des enfants non reconnus par les deux parents était par an de 50000.

Retour à l'accueil