Le droit de te Connaître mène des actions pour promouvoir une réelle égalité des droits entre tous les enfants. Elle entreprend des actions de sensibilisation pour faire évoluer les stéréotypes sociétaux. Elle agit en s’adaptant à la demande de ses interventions. Elle réalise des études sur l’évolution de la parentalité dans le respect pour l’enfant et leurs parents.

 

1.- Egalité entre l'enfant né hors-mariage par rapport à l'enfant né dans le mariage.

  • par rapport à sa reconnaissance.

2.- Egalité entre l'enfant d'une famille monoparentale et l'enfant d'une famille classique.

  • pour le maintien des liens. 

 

Pour quoi ?

 Le respect de la place de l’enfant au sein de la famille moderne

 

L’association est pour que l’enfant quel que soit son conteste familial trouve une place au sein de sa famille, que cette place reste définie par l’application du droit à la filiation légale et à l’autorité parentale (état civil). C'est-à-dire que tous les enfants soient reconnus ou adoptés (une filiation établie) pour avoir droit à une autorité parentale à deux (un père et une mère).           

 

La place de l’enfant dans une famille n’est pas celle de ses parents ceux-ci ont le droit de se séparer quand ils ne s’aiment plus et ils ont le choix  de rester seul ou de refaire leur vie de couple. La place de l’enfant au sein de la famille moderne est « j’ai un  père et j’ai une mère »  et « j’habite avec mes parents même séparés et je connais mes deux familles » c’est l’égalité pour tous les enfants. En attendant une législation pour le beau père et la belle mère, le nouvel époux ou la nouvelle épouse n’ont aucun droit sur l’enfant du conjoint. Sauf en cas d’adoption.

 

L’évolution sociologique familiale est :

  1. Une famille monoparentale désigne la situation d’un adulte vivant seul avec un ou plusieurs enfants.  L’enfant, lui, se retrouve avec deux ou trois parents.
  2. Une famille recomposée désigne des parents qui, après une séparation, vivent une nouvelle histoire d’amour et se lancent dans une autre vie commune. L’enfant, lui, se retrouve avec trois ou quatre parents. 
  3. Parmi les nouvelles formes de parentalités est la coparentalité « triade mère - enfant - père ».

 

 

LA PLACE DE CHACUN, de manière plus fondamentale, la réflexion s’oriente vers une réévaluation de  la place respective du père, de la mère et plus largement de la famille autour du nourrisson. En France les mères des années soixante dix, qui constituaient de manière massive la première génération à mener de front plusieurs rôles, ont revendiqué une participation plus active des pères  à l’éducation des jeunes enfants. Ceux-ci ont fait leur apparition dans les consultations  des maternités, dans les salles d’échographie et d’accouchement, dans les crèches  ou chez les assistantes maternelles. Ils ont conquis une habilité insoupçonnée à donner le biberon, à changer les couches, à porter les bébés et pour beaucoup y ont pris goût.

Drina Candilis-Huisman

 

 

 

 

Devenir parent

Le "devenir parent" est un processus psychique comportant des étapes déterminantes pour l'homme comme pour la femme. En effet, la grossesse renvoie chacun des partenaires à son enfance et aux relations qu'ils ont vécues avec leurs parents respectifs.

Du fait  notamment de l'impossibilité pour l'homme de porter l'enfant, les vécus de la grossesse des futures parents ne sont pas tout à fait superposables, même s'ils sont marqués par des phénomènes de "fantasmisation" importants, comme en témoignent, du côté des pères, les couvades psychiques (Cf. G. Delaisi de Parseval, La part du père, Paris, Le Seuil, 1981.) qui, dans nos sociétés occidentales, prennent le plus souvent la forme de maladie psychosomatiques (perte de l'appétit, maux de dents, nausées, ...) et pour certains parents des symptôme psychotique (fugue, dificulté à toucher l'enfant, ressentit de mal faire...peut-être que le déni de grossesse fait parti http://www.afrdg.info/ )
   

 

La naissance

La naissance va conduire à la rencotre avec le nouveau-né, qui sera confronté à l'enfant imaginaire. Chez la mère, la naissance de son enfant s'accompagne d'un sentiment de perte, elle doit faire le deuil de son enfant s'accompagne d'un sentiment de perte, elle doit faire le deuil de son enfant du dedans pour accueillir l'enfant du dehors. la présence du père, lors de l'accouchement, est de nos jours quasi systématique: il peut couper le cordon ombilical reliant le nouveau-né à sa mère, le poser sur le ventre de la mère et lui donner son premier bain. ces moments, qui lui permettent de participer à la naissance de l'enfant, sont riches en émotions pour le père.

 

En transformant le couple en famille, l'arrivé d'un enfant ouvre une nouvelle perspective pour chaque partenaire et pour la relation conjugale. En effet, devenir parent est un processus qui ne se détache pas de l'histoire personnelle de l'individu: mieux, c'est un passage qui sépare l'enfant de l'adulte en ce sens qu'on n'est plus tant l'enfant de son père et de sa mère  que soi-même père ou mère de son enfant.

  

à lire: V. Lumbroso, E. Contini, Premières années, premiers liens.

 

 

 

La parentalité est le plus petit geste de tendresse qu’un parent peut faire pour son enfant. En cas de difficultés, accompagner les parents s’avères nécessaires mais dans un cadre  au soutient et ne pas d’éducation pour que sa place au tant que parent soit respecté et ne pas remise en question pour n’importe quel normalité de stéréotype social.

 

Maintenir les liens avec son enfant est un besoin de la parentalité, une coupure peut être tragique pour l’identité et l’estime de soi tant pour les parents que pour l’enfant.

 

La coparentalité est une triade mère-enfant-père, une structure que de plus en plus, elle est reconnu dans le mesure de possible comme nécessaire pour la construction identitaire de l'enfant. Après la séparation ou le divorce, la continuité des liens qui on a avec nos enfants, ce lien peut être un appel téléphonique, une lettre… en effet, il faut avoir un lien d’information de confiance pour que les parents puissent s’identifier comme tel.

 

 

Reconnaissance

 

Retour à l'accueil